Approche pragmatique pour industrialiser le développement d’applications

Aujourd’hui, alors que le marché ne parle plus que d’industrialisation, la réalité des équipes de développement ne s’est pas éloignée de l’artisanat. Pendant des années, de nombreux éditeurs de logiciel se sont escrimés sur le sujet, proposant des méthodes très riches, systémiques, souvent inutilisables sans mettre en œuvre des outils si complexes qu’un individu normalement constitué ne pouvait les appréhender. Si complexes qu’après être utilisés en début de projet, au prix d’efforts extrêmes, ils étaient rapidement mis au placard.

Nous avons tous en tête quelques projets qui ont pris un mauvais tournant. Ces projets sont riches d’enseignement, mais souvent délaissés : on préfère enterrer les problèmes plutôt que de les disséquer.

Si une méthode garantissait le succès d’un projet, cela se saurait. Les intégristes de la méthode, s’ils existent encore, sont en voie de disparition. Lorsque toute l’énergie de l’équipe se focalise sur le respect aveugle d’une méthode, le risque que la cible initiale (réussir le projet) se déplace loin des exigences du terrain est très fort. La méthode doit rester un support au projet, un accélérateur structurant, un guide de formateur, un outil pour capitaliser les bonnes pratiques, la bonne méthode est celle qui est tellement en osmose avec le quotidien des équipes, croire qu’une équipe peur réussir à mettre en pratique une méthode sans le support d’outils relève de l’utopie. Mais croire qu’une méthode va réussir parce qu’on a mise en place des outils dont l’objectif principal est de mettre en œuvre une méthode l’est tout autant.

Pour conclure la réflexion, la confusion la plus importante serait de croire qu’un bon mixte Outils-Méthodes suffit pour s’affranchir de tout problème. Le premier facteur clé de succès d’un projet, ce sont les hommes. Penser que les référentiels d’amélioration des processus, les méthodes et les outils favorisent une industrialisation capable de réduire les individus à des simples pions facilement remplaçables et externalisables serait une grave erreur.

Au contraire. Méthodes et outils doivent permettre aux individus d’exprimer pleinement leur potentiel en réduisant et en automatisant les tâches à faible valeur ajoutée, en fournissant un support transverse de collaboration et de workflow et des gains de productivité. C’est la somme des potentiels individuels, bien coordonnés, qui garantit le succès final du projet.

À propos de Hicham AIT BASLAM

Une expérience de 16 ans, passée dans le conseil et le management de grands projets complexes à dimension internationale impliquant des équipes pluridisciplinaires et hétérogènes culturellement, à traiter de problématique d’intégration (FrontOffice, BackOffice) et d’architecture SI, d’alignement du SI sur la stratégie de l’entreprise, d’amélioration continue de la qualité, des process de delivery et la performance des équipes. Elle est constituée sur le terrain par la direction de nombreux centres de delivery et programmes de la phase amont jusqu’à la réalisation et livraison, marquée aussi par la Transformation et Refonte de plusieurs SI Stratégique, par le redressement de projets informatiques en difficultés, Business développement de plusieurs SSII, développement de nouvelles offres sur le marché. Toutes ces expériences m’ont permis d’avoir une vision générale des systèmes d’information éclairés sous différents angles et sur les solutions globales à haute valeur ajoutée. Mon expérience, en tant que directeur de projet, manager « évangéliste » de l’agilité, et compte tenu de ma croyance profonde dans les valeurs de l’agilité pour les petites, moyennes ou grandes organisations, m’a conduit à travers la France et l’Afrique. J’ai eu suffisamment de chance pour être impliqué dans de vraies mutations organisationnelles et transformation SI basées sur les disciplines et les pratiques du manifeste Agile et l’approche DevOps. Aujourd’hui, je me positionne dans le management de business unit, centre de delivery, la direction des projets à fort dimension (Internationale, Managériale, Business, Technologique), je me consacre entièrement à accompagner de grands comptes à réussir la transformation de leur SI, la transition vers l’agilité et à la traduction de la vision stratégique en résultat.

Publié le 05/02/2012, dans Industrialisation, Méthodes Agiles. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :