Résoudre les difficultés en attaquant les causes

Combien de départements informatiques mesurent la productivité de la maintenance ? Il n’est en effet pas aisé de définir au préalable l’ampleur des travaux à réaliser, d’en estimer avec précision la charge et le délai de réalisation. Il faut ensuite mesurer la réalité et la comparer avec ce qui était prévu pour viser mieux la prochaine fois.

L’analyse structurée des difficultés de la maintenance met en évidence trois origines principales :
• le manque de normes, de méthodes et d’outils, tant au moment de la conception et de l’implémentation que lorsqu’il faut maintenir et faire évoluer l’application,
• défauts et insuffisances de documentation, ce qui complique la maintenance et en augmente les coûts,
• insuffisance des tests, ce qui génère des pannes, sources d’urgences, de nouvelles carences de tests et d’absence de mise à jour de la documentation,
• défauts d’analyse des contraintes d’exploitation (JCL, automatisation, reprises, sécurité…) conduisant à d’autres perturbations,
• augmentation du turn-over,
• utilisateurs mécontents résolvant parfois leurs problèmes par des développements parallèles,
• perte de la maîtrise du capital logiciel développé par l’informatique ou par les utilisateurs,

Le vieillissement technologique qui oblige les applications à courir de plus en plus vite derrière les évolutions des systèmes d’exploitation ou des nouveaux moyens de stockage, et qui cloue les informaticiens disposant de la connaissance et de l’expérience sur le « replâtrage » des plus anciennes.

Il faut donc l’admettre : à chaque fois que nous installerons une nouvelle application, nous ajouterons une charge de maintenance supplémentaire sur les épaules des informaticiens. Mais, il nous appartient de rendre efficace cette activité et de la faire assurer par des professionnels compétents, motivés et organisés. La Tierce Maintenance Applicative est aujourd’hui une des solutions à ce défi que toutes les grandes organisations ont à relever.

Publicités

Publié le 22/01/2012, dans SI Agile, Urbanisation. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :