Réflexion

SOA ou pas SOA, là n’est pas la question centrale. La question n’est pas seulement comment assurer une bonne définition et un judicieux assemblage des composants du SI. Elle porte d’abord sur les raisons profondes d’un tel ensemble agile, orienté vers les bons objectifs, dans un contexte où les indicateurs se brouillent, la crise menace, l’incertitude se répand et les risques croissent. On n’a jamais tant eu besoin de la bonne information au bon moment sans pourvoir en fait l’obtenir comme on l’aurait vraiment souhaité.

Les objectifs et les leviers de la réussite et de la performance ne se trouvent donc pas toujours là ou on les cherche. Afin de ne pas s’égarer dans des usines à gaz ou des sentiers à risque, comment faire pour faire simple, utile et utilisable, universel et personnalisé à la fois, facile et sécurisé, si nous voulons que le SI soit utilisé par tous.

Publicités

Publié le 21/11/2011, dans Architecture SOA, SI Agile, Urbanisation. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :