Le principe de fonctionnement du RIA

Les deux technologies, que ce soit Flex ou Silverlight, fonctionnent exactement selon le même principe :

Il s’agit d’une application embarquée dans une page HTML (donc téléchargée depuis un serveur web) dont l’exécution s’effectue sur le poste client et est totalement déléguée à un plugin tiers du navigateur web, le Player Flash pour Flex et un nouveau plugin fourni par Microsoft pour Silverlight.

Flex profite bien évidemment de la popularité de déploiement du Player Flash installé sur une grande majorité des machines connectées à Internet. Pour le plugin Silverlight, tout reste à faire mais Microsoft rattrape vite son retard, notamment en profitant d’autres canaux de distribution que le navigateur web tel que Windows Update.

Une fois démarrées, ces applications fonctionnent en mode client-serveur, c’est à dire en gardant l’état de l’application (ie. la session utilisateur) sur le poste client et en effectuant des appels de services avec le serveur.

Architecture client-serveur de Flex et Silverlight

Publicités

Publié le 29/07/2010, dans RIA. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :